Andhra Pradesh: compte rendu terrain

Publié le 18 Juillet 2012

Depuis mon arrivée en Inde, je me suis rendue à plusieurs reprises dans les districts de Nellore et de Prakasam, en Andhra Pradesh.

 

DSC02226

 

DSC02227

Photos des cartes peintes dans les écoles en Andhra Pradesh

Les cartes sont rédigées en télougou, langue de l'Etat

Sur la carte de l'Inde, l'Andhra Pradesh est en vert, c'est le 2e Etat en partant du Sud Est

Sur la carte de l'Andhra Pradesh, le district de Nellore est le premier en vert en partant du sud. Le district de Prakasam est juste au dessus en rose

 


Une visite au village de Verat Nagar, où Desire India et un de ses partenaires ont ouvert une école du soir, a permis de mettre en relief plusieurs problèmes.
Verat Nagar est un petit village de collecteurs. En d'autres termes, l'ensemble des villageois a la principale même source de revenus: ils ramassent les déchets, les amènent au village et procèdent à un tri afin de revendre ce qu'ils peuvent à des centres de collectes (sacs en toile, bouteilles en plastique ou en verre...).

 

DSC02168

Tri à l'entrée du village


Ce travail ne permet pas aux villageois d'obtenir des ressources suffisantes pour faire face à leurs dépenses quotidiennes, aussi occupent-ils une partie de leur temps à mendier dans la ville voisine. 

Outre les problèmes que peuvent causer ce type de travail en termes de santé, les déchets étant stockés dans le village, Verat Nagar fait face à de nombreux problèmes au niveau des installations sanitaires et des sources d'eau. On ne compte aucune toilette dans le village, les pompes à eau sont cassées, un peu partout l'eau stagne devenant un lieu paradisiaque pour les moustiques...

 

DSC02207

Une des deux pompes à eau du village 

 

DSC02214

En bleu, un lieu pour se laver. En vert!! l'eau qui stagne

 

Un autre problème majeur se situe sur la qualité de l'eau. Celle-ci très fortement polluée au fluor n'est pas consommable, les villageois n'ayant pas d'autres solutions que de l'utiliser développent des cas de fluorose osseuse assez avancés qui peuvent dans les cas les plus grave conduire à la mort.

 

DSC02217

Dentition d'un enfant de 10 ans atteint de fluorose dentaire


Un plan d'action a été dressé et remis à Desire India de façon à développer un programme permettant d'agir sur divers plans. Il a été pensé dans un premier temps à tenir des camps de santé et des actions de sensibilisation sur les déchets (le village étant une déchetterie), puis de travailler sur les installations sanitaires (installations de toilettes sèches, de lieu pour se laver avec évacuation des eaux usées et réparation des socles des pompes à eau) et le traitement de l'eau et enfin de développer des activités génératrices de revenus qui permettraient l'auto-suffisance des villageois.


 

Un autre thème a été central lors de mes terrains: l'accès à la santé. En effet, la plupart des villages sur lesquels Desire India travaille actuellement sont éloignés des infrastructures médicales. Certains sont à 45 minutes de transport du premier dispensaire, dans une zone où... il n'y a pas de transport! La solution en cas d'urgence majeure est de faire venir un véhicule, mais les villageois n'ont pas les moyens d'en supporter le coût, aussi généralement ne vont-ils pas se faire soigner. Un autre problème: les grossesses précoces et le mariage des enfants. La région est particulièrement marquée par ce problème, les filles sont généralement mariées vers 15 ans et ont leur premier enfant vers 16 ans avec les soucis de santé et les dangers qui vont avec. Nous travaillons donc actuellement sur l'élaboration d'un projet de clinique mobile qui tiendrait des camps de santé de village en village afin de promulguer des soins de base et aiguiller les cas qui le nécessitent vers les unités médicales concernées. La tenue de ces camps de soins permettraient d'alerter sur la nécessité de ne pas avoir un enfant trop tôt et de sensibiliser sur les questions contraceptives. Nous travaillons également sur un plan d'action visant à empêcher le mariage des enfants. Rappelons qu'en Inde il est interdit de se marier avant 18 ans pour une fille et 21 pour un garçon. 51,9% des femmes âgées de 20 à 24 ans seraient mariées avant 18 ans (source: District Level Household Surveu 2007-2008)

 

Un dernier projet est en cours d'élaboration. Les villages manquent cruellement d'accès à l'électricité. La plupart des villageois utilisent le soir des lampes au kérosène pour s'éclairer. Ce système est nocif à la santé et à l'environnement, coûteux et surtout ne donne pas beaucoup de lumière. Un projet d'accès à la lumière par le biais de l'énergie solaire et basé sur entrepreneuriat rural a donc été élaboré. Nous nous rendrons de nouveau en Andhra Pradesh fin juillet/début août pour tenir des réunions d'information et définir les premiers villages où le projet sera mis en place.  

 

 

Enfin, une dernière action a été décidée. Desire India a mis en place depuis 3 ans des écoles du soir en zones dalit (intouchable) et tribale. Malheureusement, les fonds viennent cruellement à manquer, InMaLanka a donc décidé dans un premier temps de ré-évaluer le programme puis de contribuer à la recherche de fonds qui permettront à ces 12 écoles qui accueillent près de 400 enfants tous les jours de continuer d'exister. Les écoles permettent d'une part d'apporter un soutien scolaire aux enfants scolarisés dans des classes surchargées, d'autres part d'enseigner des bases scolaires aux enfants qui ne sont pas scolarisés, enfin un petit encas est distribué à chaque enfant.

Ici, nous avons vraiment besoin urgemment de vous! Si vous souhaiter faire un don, n'hésitez pas!

 

 

Blanche Mattern, Chargée de projets Asie du Sud

Rédigé par InMaLanka

Publié dans #Terrains Inde

Repost 0
Commenter cet article

Windows Live help 22/01/2014 12:15

It was very disappointing to see the situation in which the people of the village Verat Nagar, in Andhra Pradesh. But I am glad that you brought this problem to the lime light through your site and this article. It can for sure create a great impact on this issue. Thanks.