Cyclone Nilam, Inde - InMaLanka appelle à votre générosité

Publié le 6 Novembre 2012

Mercredi 31 octobre 2012, alors que le monde est focalisé sur les Etats-Unis et Sandy, le cyclone Nilam frappe la côte sud est de l'Inde.

 

Les états du Tamil Nadu et de l'Andhra Pradesh sont alors en alerte depuis 48 heures, des milliers de personnes sont évacuées et des abris sont mis en place. Nilam, comme tout système cyclonique, reste imprévisible et son point d'impact avec la côte est estimé entre Pondichéry et Chennai, capitale du Tamil Nadu. De plus, plane au dessus de Chennai le risque que Nilam passe au stade d'ouragan et frappe directement la mégalopole. Ce qui ne fait que rappeler les dégâts causés par le cyclone de 1994 qui avait pris la vie d'une trentaine de chénaites.

Nilam frappera finalement la côte du Tamil Nadu en fin d'après-midi à 50km de Chennai à hauteur de la ville de Mahabalipuram. 

 

Les derniers bilans font état de 22 morts dont plusieurs chénaites, ainsi que des membres du pétrolier Pratibha Cauvery qui s'est échoué au large de la côte. Plus de 13 000 personnes ont été évacuées.

Des centaines de maisons ont été détruites totalement ou partiellement par les vents et les pluies torrentielles qui se sont abattues pendant le cyclone. Toits en cocotier arrachés, murs en mauvais ciment ou en terre glaise cassés, les habitants font actuellement face à des inondations, plus de cent villages ayant été inondés. Des centaines d'hectares de champs de coton ou de riz ont également été détruits.

 

Le cyclone a également touché Sri Lanka, bien qu'avec moins de force. Les derniers bilans font état d'un minimum de 8 morts.

 

Les infrastructures d'InMaLanka n'ont pas connus de dégâts bien que le cyclone est touché toutes nos zones d'actions en Inde. Les populations avec qui nous travaillons ont pu se réfugier dans des églises, des bureaux des municipalités ou encore chez des proches possédant des domiciles plus résistants.

Pour autant, des dizaines de familles connaissent des dommages dus au cyclone. Certains ne peuvent actuellement plus habiter chez eux, leur toit ayant été arrachés et les pluies inondants leur domicile.

 

C'est pourquoi nous faisons appel aujourd'hui à votre générosité afin de pouvoir aider ses familles à restaurer leurs domiciles et regagner rapidement leur foyer dans de bonnes conditions.

 

Un camp de santé gratuit se tiendra cette semaine au village de Ramapuram, Andhra Pradesh. Et des distributions de vêtements et de draps seront effectués. Ces deux actions sont menées en partenariat avec l'ONG indienne Desire India et l'ONG suisse SOS pour un monde meilleur.

 

Pour plus d'information vous pouvez contacter me contacter àblanchemattern@inmalanka.org

 

Si vous souhaitez faire un don, merci de faire parvenir par chèque à 

InMaLanka-Paris

24 rue Saint Fargeau

75020 Paris

 

Pour faire un don paypal, vous trouverez le lien sur cette page:

http://inmalanka.org/faire_un_don.html

 

N'hésitez pas à faire circuler ce message, ça ne coûte rien à part quelques secondes de votre temps!

 

Merci de votre soutien!


Rédigé par InMaLanka

Publié dans #Terrains Inde

Repost 0
Commenter cet article