Inde mission 2010

Publié le 2 Octobre 2010

2010 a permis la rencontre de nouveaux partenaires, la découverte de nouveaux terrains.

Plusieurs mois passés dans le Bengale Occidental ont permis de solidifier une relation avec l'ONG indienne Mukti et d'élaborer des programmes d'énergie solaire. Dans les villages reculés des Sunderbans, où Mukti India intervient, le manque d'électricité est un quotidien. Les villageois utilisent des lampes au kérosène qui n'éclaire que trop peu et sont un désastre pour la vue et pour les voies respiratoires. Un projet sur l'accès à l'électricité à vu le jour, à l'aide de station solaire, les villageois intéressés pourront désormais louer pour le même coût que leur revient une lampe au kérosène, une lampe solaire qu'ils pourront venir recharger à la station.

Outre l'accès à l'électricité, l'accès aux soins de base est quasi impossible du fait du manque de structures médicales. Un projet de clinique mobile est en élaboration. Cette clinique se rendra dans les villages les plus reculés, dont les habitants doivent souvent parcourir des dizaines de kilomètre afin de consulter un médecin. 

Ces deux projets sont conduits avec l'ONG Mukti - India.

 

Dans le sud de l'Inde, l'action sur La Little Angel School, école où éducation, suivi médical et alimentation sont dispensés gratuitement aux enfants migrants de très basses castes, est toujours active. Vous pouvez continuer à nous contacter si vous désirez parrainer un enfant. Pour le moment, l'école accueille les enfants jusqu'à la fin de la maternelle et les parrainages permettent de soutenir les enfants dans la suite de leur éducation. Actuellement, Desire India est en attente de l'approbation gouvernementale qui nous permettra d'ouvrir une école primaire prenant le relais à l'école existante pour les enfants en âge de rentrer au primaire.

 

InMaLanka a profité du mois de septembre pour une nouvelle mission exploratoire dans les zones tribales de l'Andhra Pradesh. Les 12 night school ouvertes par Desire India permettent aux enfants des tribus d'avoir un soutien scolaire mais également de recevoir un petit plus alimentaire alors que les foyers peinent à nourrir l'ensemble de leurs membres. La situation nutritionnelle est assez critique, les enfants souffrent de malnutrition et nombre sont ceux qui ne peuvent marcher à plus d'un an. Il est donc question d'améliorer l'encas apporté dans les Night School en fournissant une formule alimentaire et nutritionnelle complète afin de pallier au manque lors des repas pris à la maison. 

Tout comme dans les Sunderbans, les tribaux font état de dizaines de kilomètres à parcourir avant de se rendre dans un hôpital. Dans de nombreux villages, il n'y a ni médecin ni "praticien", un projet de clinique mobile est également en train de prendre forme. 

Ces deux derniers projets seront conduits avec l'ONG américaine Mukti for Social Development et l'ONG indienne Desire India.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations sur un projet ou pour soutenir une de ces actions.

Rédigé par InMaLanka

Publié dans #Terrains Inde

Repost 0
Commenter cet article